dimanche 30 juillet 2017

Port-des-vents d'Hortense Dufour



Je tiens à remercier Babelio.com pour m’avoir fait parvenir le roman d’Hortense DUFOUR, Port-les-Vents.

Port-les-Vents est paru aux Editions Presses de la Cité. Son prix est de 20 euros. La couverture est attirante. La taille d’écriture est très agréable pour le lecteur. C’est un livre de bonne qualité.


L’histoire se passe dans un petit village, Port-les-Vents. Quatre générations de femmes habitent dans une maison de pêcheur. Elles vivent du ramassage des huitres. Seule l’une d’elles ne veut pas rester dans ce port de pêche.

Les femmes qui sont dépeintes dans ce roman, sont des femmes de caractères. Veuves ou séparées, elles ne baissent jamais les bras. Elles sont prêtes à tout affronter pour défendre leur droit de vivre.

L’auteur, au travers des souvenirs de ces femmes, nous fait découvrir ce qu’est de vivre dans un petit village où tout le monde se connaît, où tout se sait. La vie privée est analysée par les gens du village, jugée. On naît à Ports-les-vents et on y vit. On n’a pas le droit de quitter ce petit village côtier. Même la beauté n’y est pas la bienvenue….

L’écriture d’Hortense DUFOUR m’a surprise au début de ce roman. Beaucoup de petites phrases, beaucoup de métaphores. Ce roman n’est pas forcément facile à lire quand on n’est pas habitué à ce style. Je pense qu’il faut prendre son temps, ne pas essayer de le lire d’une traite, ne pas hésiter à relire certains passages pour véritablement s’imprégner du sens des mots.

En conclusion, je dirais que Port-les-Vents est un roman qui nous fait découvrir un autre monde dans notre monde. Monde dont on a du mal à croire qu’il existe encore.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...